L’Anonyme : toujours équipé pour veiller tard

CIBLE a eu le mandat de concevoir une campagne de sensibilisation numérique pour l’organisme L’Anonyme, la première de toute son histoire.

Ancrée sur le slogan l’Anonyme : toujours équipé pour veiller tard, l’offensive met en lumière quatre thèmes qui sont au cœur du travail de l’organisme, soit l’itinérance, les relations égalitaires, la crise des surdoses aux opioïdes ainsi que les infections transmissibles sexuellement ou par le sang (ITSS). 

L’objectif : amasser 25 000 $ en dons pour poursuivre la mission et aider le maximum de personnes, surtout dans ce contexte de grandes turbulences.

Notre équipe de création souhaitait trouver un concept différenciateur et qui allait faire vibrer les Montréalais. La campagne reprend donc des expressions populaires connues par l’ensemble des Québécois, telles que « Frapper un mur », « Pas d’chicane dans ma cabane »,
« Pousse pas ta luck » et « Se péter la face », pour ainsi faire un lien direct avec les services proposés par L’Anonyme.

L’univers visuel de la campagne se déploie de diverses façons : GIF, publication, bandeau, publicité numérique, et arbore un style typographique urbain. Accompagnées de statistiques, les publicités, déclinées sur Facebook et Instagram, sont empreintes d’authenticité et démontrent le déséquilibre quant aux choix de vie. C’est par un appel à l’action que le public est invité à donner pour aider les travailleurs dans la poursuite de leur mission.

 

 

Pour mousser la campagne et amasser plus de fonds, Arnaud Soly, connu par certains pour ses vidéos sur le Web et par d’autres pour sa présence à la radio, s’est joint à la campagne en partageant ses gains provenant de ses vidéos personnalisées, initiative de Salu.vidéo.